Antoinette Fouque - Psychanalyste


Antoinette Fouque - Psychanalyste

Une militante de toutes les luttes

Antoinette Fouque (Site - Nouvelobs) s'engage aux côtés de femmes en danger comme la Birmane Aung San Suu Kyi, la Bangladaise Taslima Nasreen et la Catalane Eva Forest. Lors d'une manifestation du Mouvement de libération des femmes sous l'Arc de Triomphe, elle clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Antoinette Fouque a participé à dans tous les combats féministes.

Antoinette Fouque se présente sur la liste MRG pour les élections au parlement européen. Elle siège à Strasbourg entre 1994 et 1999. L'égalité est au coeur du mouvement. De nos jours, les droits des femmes se trouvent encore menacés et l'AFD se bat pour empêcher la montée de tous les extrémismes. La vice-présidence de la commission des droits de la femme revient à Antoinette Fouque au parlement de Strasbourg.

Une maison d'édition pour les oeuvres des femmes

Lieux de débats, les librairies créées par Antoinette Fouque sont ouvertes jusqu'à minuit. La militante s'aperçoit à quel point les femmes n'occupent que peu de place dans le domaine de l’édition en coudoyant les cercles intellectuels parisiens. Les ouvrages publiés par des femmes sont présentés dans sa première librairie dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés à Paris. Le grand public a pu connaître de multiples auteures grâce à la maison d’édition d’Antoinette Fouque, qui présente des centaines de livres voués à la réflexion des femmes.

Antoinette Fouque, du Mouvement de libération des femmes à l'AFD

Antoinette Fouque s'éloigne du MLF lorsqu'elle s'envole pour les Etats-Unis au début des années 80. Le mouvement est alors victime de querelles internes et perd de l’influence. Le Mouvement de libération des femmes a vu son nom déposé pour prévenir une récupération politique. A son retour en France, à la veille des années 90, Antoinette Fouque crée l'Alliance des femmes pour la démocratie.

Enseignement et psychanalyse : lespremiers engagements d'Antoinette Fouque

En 1972, Antoinette Fouque s'associe à une UV clandestine au sujet de la sexualité de la femme sous la houlette de la philosophe Luce Irigaray. Vous ne le saviez peut-être pas, mais elle est à l'initiative du groupe de réflexion baptisé Psychanalyse et Politique, courant fondateur du Mouvement de libération des femmes, le MLF. En parallèle à à sa mission d'enseignement, Antoinette Fouque est critique littéraire pour deux maisons d’édition et écrit des notes de lecture pour une troisième.